JH2032-001La vérité ? Elle a chanté, elle a chanté tout l’hiver la mère au foyer…

Dans sa boule à neige, elle s’est sucrée le bec pour se réchauffer.

Et les douceurs pâtissières, sur ses hanches, sont lentement venues enfler les poignées que l’amour de ses trois enfants avait déposées.

La vérité, à tant en avoir mangé, la mère au foyer ressemble à un muffin aux bleuets.

Avec le petit bourrelet de pâte qui déborde sans façon juste au-dessus de la ceinture de son pantalon.

Et maintenant que vient le printemps, la mère au foyer est bien embêtée… plus aucun manteau, plus aucune veste, ne voudra cacher le dit-bourrelet…

Alors quoi?

Se nourrir de céleri et oublier définitivement la pâtisserie ?

Tenter, au prix d'efforts démesurés, de changer les sucres en eau salée ?

Trouver un nouveau pantalon qui remonte jusque sous les nénés ? (Hélas, c’est à cet étage-là, que cessent platement les problèmes de bourrelets de la mère au foyer.) 

Ou bien... philosopher et se dire qu’à tout prendre et à la fin, il est préférable d’avoir sur les hanches des poignées d’amour plutôt que de la peau de chagrin ?