57539451

Connaissez-vous le pull cachard ?… Non?… Sûr?

Saviez-vous que Gérard Darmon s’était lancé dans la maroquinerie?… Non plus?

Avez-vous déjà mangé du gratin de chardons?… Non?… Vraiment?

En réalité, vous ne pouvez pas connaître, ni le pull cachard, ni les sacs Gérard Darmon, ni le gratin de chardons car il s’agit là de pures inventions, de modèles déposés, par… Lui…

Lui, qui fut un temps fâché avec la grammaire française dans sa jeunesse, entend redonner un peu de richesse et de noblesse au vocabulaire de notre langue en lui octroyant de temps à autres quelques petites « confondaisons »…

Ainsi s’est-il évertué à me demander si son pull chacard irait bien avec son pantalon gris jusqu’à ce que je comprenne qu’il parlait en réalité de son pull jacquard…

De même est-il devenu la risée des galeries Lafayette en disant qu’il voulait offrir un sac Gérard Darmon à sa femme pour ses 22 ans, les vendeuses lui ayant alors gentiment expliqué que Gérard Darmon était un acteur de cinéma mais que Gérard Darel en revanche, faisait de très beaux sacs…

Enfin s’est-il légèrement fait moqué lors de son premier noël dans sa belle famille lorsqu’il complimenta le gratin de cardons : « vraiment délicieux vos chardons ! »…

Et là derrière votre écran, je vous sens un peu moqueur aussi, si, si…

mais vous, saviez vous :

-Que le 30 juillet 1930, lors de la première coupe du monde de football à Montevideo, l'Uruguay bat l'Argentine par 4 buts à 2 et que la France termine à la troisième place ?

-Que Pelé remporte trois coupes du monde avec l'équipe nationale du Brésil, en 1958, 1962 et 1970. Et qu’en l'an 2000 il est sacré meilleur joueur du siècle par la Fédération Internationale de football?

-Que le 17 juin 1970 le match du siècle oppose l’Italie à l’Allemagne et que menée 1-0 par l’Italie jusqu’à la dernière minute, l’Allemagne parvient à égaliser lors des arrêts de jeux et emmène la demi-finale vers la prolongation la plus dantesque de l’histoire du foot. Qu’alors qu’il s’est déboîté l’épaule à la 67ème, Franz Beckenbauer revient sur le terrain sans pour autant faire de la figuration. Que pendant les deux mi-temps de prolongation, les équipes vont multiplier les attaques et inscrire cinq buts. Et que finalement, alors que l’Italie rejoint le Brésil en finale, c’est Beckenbauer qui entre dans l’histoire et devient le Kaiser ?

Non?

Et bien mon prince de mot tordu, le sait, lui…

C’est ainsi, que voulez-vous, on ne peut pas tout savoir sur tout !